don_bosco.jpg

Don Bosco

Qui est Don Bosco ?

Prêtre italien à l’heure de la Révolution industrielle, Don Bosco (1815-1888) a choisi Saint-François de Sales comme patron de son œuvre en particulier pour ses qualités de douceur, de paix et de patience. C’est ce choix qui est à l’origine de la dénomination des écoles salésiennes de Don Bosco.

A une époque traversée, comme la nôtre, par de lourdes mutations d’ordre économique et culturel, Don Bosco s’est lancé dans l’aventure de la PREVENTION expérimentant une pédagogie de la confiance, en posant un regard bienveillant sur les jeunes, en les guidant à partir de leur personnalité, de leurs talents propres.

Don Bosco développa l'idée, assez nouvelle pour l'époque, que l'éducation intellectuelle et professionnelle permet de prévenir la délinquance. Pour cela, il faut que le pédagogue soit ferme avec les jeunes, tout en étant bienveillant et faisant confiance en attendant de chacun le meilleur. 

Don Bosco figure parmi les grands éducateurs et pédagogues du XIXe siècle.  

« Sans affection, pas de confiance ;

sans confiance, pas d’éducation »

La pédagogie salésienne

La pédagogie salésienne est une pédagogie des valeurs et du sens. C’est ce qui fait aujourd’hui le plus défaut à bien des pratiques éducatives.

Dans cette perspective le jeune est placé au centre de nos préoccupations. Afin de le rencontrer dans toutes ses dimensions, nous mettons l’accent sur deux aspects :

  • L'éducation : nous portons une attention particulière à la manière d’être et de bien vivre ensemble, condition sine qua non de la transmission des connaissances ;

  • L'enseignement : nous créons les conditions pour que le jeune reçoive une formation solide et complète.

L’école salésienne est un lieu de prévention

  • où apprendre à bien vivre ensemble

  • où chacun multiplie les possibilités de présence auprès des jeunes

  • où le jeune se sent aimé et respecté par l’adulte

  • où il apprend à respecter les limites, où il se crée des repères et où il se sent sécurisé

  • où sont mises en place des structures cohérentes qui donnent un sens à ces limites

  • où chacun, élève, parents, professeurs, éducateur, personnel administratif et ouvrier, directeur, est appelé à jouer un rôle actif et responsable

 

 

Valeurs vécues au Collège

Confiance - Respect - Dialogue - Affection - Autonomie - Bienveillance

Autant de valeurs fondamentales et fondatrices de tout établissement d’enseignement et qui se traduisent chaque jour dans nos rapports avec les élèves (en étant à leur écoute, en les considérant comme des personnes avec leurs forces, mais aussi leurs fragilités et/ou difficultés), avec les enseignants (en visant un esprit de bonne collaboration, de respect mutuel, de construction collective d’un projet pédagogique fort pour les jeunes qui nous sont confiés), avec toute la communauté éducative, en reconnaissant la place et la mission de chacun dans l’institution, en respectant ses limites et en faisant fructifier les talents et forces de tous.

Importance du dialogue

Une des valeurs fondamentales vécue au quotidien dans notre école est bien le DIALOGUE ouvert, constructif et bienveillant. C’est là une des clés essentielles de la relation de confiance qui prévaut à tout échange éducatif dans l’école.

La relation pédagogique particulière partagée entre élèves et enseignants, la collaboration et l’esprit d’équipe entre enseignants, la communication dynamique entre enseignants/éducateurs et direction sont les lignes de force de notre action pédagogique et relationnelle.

« Sans votre aide, je ne puis rien faire.

J’ai besoin que nous nous mettions d’accord et qu’entre vous et moi s’établissent une véritable amitié et une vraie confiance. »